Cocktail cypriote - Forum anonyme discussions libres entre adultes : Fofantasmes.fr

Cocktail cypriote

Tchoucook
Membre actif
Messages
82
Réactions
26
Age
44
Fofocoins
143
J’avais tout juste la vingtaine et mon copin de l époque n’était pas très curieux sur le ou les plaisirs de la femme. Il pensait que à pénétration et seins suffisaient. Amoureuse de lui, l’homme qui vient d un autre continent, le mystère fait homme. Très attiré par son odeur me suffisait déclencher le désir. Lors de nos rapports banals je trouvais que je mouillais de plus en plus mais bizarrement ça avait plus l’air du texture d’eau. Aurais je fait pipi ? Honteuse je me lave et change les draps. Mon copain me dispute et me rabaisse en pensant que c était de l’urine. Ceci a recommencé et il me dispute car il jouit trop vite dans toute mon effervescence. Dans un groupe d’amis mixte un copain parle de son fantasme ultime c est de le faire avec une femme fontaine. Je lui ai posé la question pour savoir ce que c’était et il me l’explique très en détail et à ce moment là j’ai tout compris. J’aimais un abrutis.

Je le quitte pour d autres raisons.
Un jour je rencontre un homme 20 ans de plus que moi et je suis charmée pas ses mots, son apparence, j ai l impression d’être un merveilleux dessert plein de gourmandise et lui a un goût d’interdit.
Je me retrouve chez lui à peine la porte fermée je frissonne, son corps derrière le mien entourer de ses grands bras. Son souffre caresse ma nuque. Nerveuse, un saut dans l inconnu car je ne savais presque rien de lui. Je ris par nervosité rougissante. Mes jambes me tiennent à peine, fébrile devant ce corps chaud. Je me sentais petite par non apparence et mon ignorance de la vie. Il me demandais si j’allais bien et si j’avais peur. Tout au fond de moi ce goût effrayant de l inconnu et peur de me perdre dans ses bras alors que j’aime contrôler les choses. Me contrôler surtout et peur de perdre pied et avoir le vertige les pieds au sol.
Il me proposa un verre que j’acceptais volontiers, je m’ asseyais sur le canapé raide comme un i. Il poussa la table basse et se mis à genoux face à moi ses mains sur mes cuisses, son regard plein d’envies me fond rougir et je tourne le visage pivoine par pudeur. Il enleva ses mains de mes cuisses pour attraper ce visage et m embrassa avec une telle assurance. Il avait aucun doute du désir que je lui portais. Je réussis à me détendre et je glissai doucement vers lui. Il me retira mon sous-vêtement et me ramena à lui, lui offrant mon sexe chaud et frémissant. Ils écarta mes cuisses pour sentir ce doux parfum de désire. Il y glissa sa langue chaude je m’ouvrit d avantage pour lui offrir toute mon intimité. Je gémissais tremblante j ai senti le rictus de son sourir sur mes lèvres délicieusement mangés. Et la sans m en rendre compte je lui offrais un cocktail de cyprine en guise de remerciement pour étancher sa soif et son dévouement à me faire du bien.
 
Eviradnus
Membre actif
Messages
254
Réactions
40
Fofocoins
321
Très belle histoire sensuelle et très bien écrite. Merci
 
duss
Membre actif
Messages
751
Réactions
150
Fofocoins
934
J’avais tout juste la vingtaine et mon copin de l époque n’était pas très curieux sur le ou les plaisirs de la femme. Il pensait que à pénétration et seins suffisaient. Amoureuse de lui, l’homme qui vient d un autre continent, le mystère fait homme. Très attiré par son odeur me suffisait déclencher le désir. Lors de nos rapports banals je trouvais que je mouillais de plus en plus mais bizarrement ça avait plus l’air du texture d’eau. Aurais je fait pipi ? Honteuse je me lave et change les draps. Mon copain me dispute et me rabaisse en pensant que c était de l’urine. Ceci a recommencé et il me dispute car il jouit trop vite dans toute mon effervescence. Dans un groupe d’amis mixte un copain parle de son fantasme ultime c est de le faire avec une femme fontaine. Je lui ai posé la question pour savoir ce que c’était et il me l’explique très en détail et à ce moment là j’ai tout compris. J’aimais un abrutis.

Je le quitte pour d autres raisons.
Un jour je rencontre un homme 20 ans de plus que moi et je suis charmée pas ses mots, son apparence, j ai l impression d’être un merveilleux dessert plein de gourmandise et lui a un goût d’interdit.
Je me retrouve chez lui à peine la porte fermée je frissonne, son corps derrière le mien entourer de ses grands bras. Son souffre caresse ma nuque. Nerveuse, un saut dans l inconnu car je ne savais presque rien de lui. Je ris par nervosité rougissante. Mes jambes me tiennent à peine, fébrile devant ce corps chaud. Je me sentais petite par non apparence et mon ignorance de la vie. Il me demandais si j’allais bien et si j’avais peur. Tout au fond de moi ce goût effrayant de l inconnu et peur de me perdre dans ses bras alors que j’aime contrôler les choses. Me contrôler surtout et peur de perdre pied et avoir le vertige les pieds au sol.
Il me proposa un verre que j’acceptais volontiers, je m’ asseyais sur le canapé raide comme un i. Il poussa la table basse et se mis à genoux face à moi ses mains sur mes cuisses, son regard plein d’envies me fond rougir et je tourne le visage pivoine par pudeur. Il enleva ses mains de mes cuisses pour attraper ce visage et m embrassa avec une telle assurance. Il avait aucun doute du désir que je lui portais. Je réussis à me détendre et je glissai doucement vers lui. Il me retira mon sous-vêtement et me ramena à lui, lui offrant mon sexe chaud et frémissant. Ils écarta mes cuisses pour sentir ce doux parfum de désire. Il y glissa sa langue chaude je m’ouvrit d avantage pour lui offrir toute mon intimité. Je gémissais tremblante j ai senti le rictus de son sourir sur mes lèvres délicieusement mangés. Et la sans m en rendre compte je lui offrais un cocktail de cyprine en guise de remerciement pour étancher sa soif et son dévouement à me faire du bien.
Très beau reçit
 
Eviradnus
Membre actif
Messages
254
Réactions
40
Fofocoins
321
J’avais tout juste la vingtaine et mon copin de l époque n’était pas très curieux sur le ou les plaisirs de la femme. Il pensait que à pénétration et seins suffisaient. Amoureuse de lui, l’homme qui vient d un autre continent, le mystère fait homme. Très attiré par son odeur me suffisait déclencher le désir. Lors de nos rapports banals je trouvais que je mouillais de plus en plus mais bizarrement ça avait plus l’air du texture d’eau. Aurais je fait pipi ? Honteuse je me lave et change les draps. Mon copain me dispute et me rabaisse en pensant que c était de l’urine. Ceci a recommencé et il me dispute car il jouit trop vite dans toute mon effervescence. Dans un groupe d’amis mixte un copain parle de son fantasme ultime c est de le faire avec une femme fontaine. Je lui ai posé la question pour savoir ce que c’était et il me l’explique très en détail et à ce moment là j’ai tout compris. J’aimais un abrutis.

Je le quitte pour d autres raisons.
Un jour je rencontre un homme 20 ans de plus que moi et je suis charmée pas ses mots, son apparence, j ai l impression d’être un merveilleux dessert plein de gourmandise et lui a un goût d’interdit.
Je me retrouve chez lui à peine la porte fermée je frissonne, son corps derrière le mien entourer de ses grands bras. Son souffre caresse ma nuque. Nerveuse, un saut dans l inconnu car je ne savais presque rien de lui. Je ris par nervosité rougissante. Mes jambes me tiennent à peine, fébrile devant ce corps chaud. Je me sentais petite par non apparence et mon ignorance de la vie. Il me demandais si j’allais bien et si j’avais peur. Tout au fond de moi ce goût effrayant de l inconnu et peur de me perdre dans ses bras alors que j’aime contrôler les choses. Me contrôler surtout et peur de perdre pied et avoir le vertige les pieds au sol.
Il me proposa un verre que j’acceptais volontiers, je m’ asseyais sur le canapé raide comme un i. Il poussa la table basse et se mis à genoux face à moi ses mains sur mes cuisses, son regard plein d’envies me fond rougir et je tourne le visage pivoine par pudeur. Il enleva ses mains de mes cuisses pour attraper ce visage et m embrassa avec une telle assurance. Il avait aucun doute du désir que je lui portais. Je réussis à me détendre et je glissai doucement vers lui. Il me retira mon sous-vêtement et me ramena à lui, lui offrant mon sexe chaud et frémissant. Ils écarta mes cuisses pour sentir ce doux parfum de désire. Il y glissa sa langue chaude je m’ouvrit d avantage pour lui offrir toute mon intimité. Je gémissais tremblante j ai senti le rictus de son sourir sur mes lèvres délicieusement mangés. Et la sans m en rendre compte je lui offrais un cocktail de cyprine en guise de remerciement pour étancher sa soif et son dévouement à me faire du bien.
Mon seul hiatus concerne le titre du post car quand je lis cypriote je pense aux habitants de Chypre à qui on aurait enlevé le H.
 
Tchoucook
Membre actif
Messages
82
Réactions
26
Age
44
Fofocoins
143
Coucou,
Merci pour ta correction mais je ne pensais pas à Chypre. lol Je pensais à la Cyprine en guise de boisson vu qu’il avait soif et moi un trop plein d’excitation….
 
Tchoucook
Membre actif
Messages
82
Réactions
26
Age
44
Fofocoins
143
En tout cas merci cela veut dire que tu as dû le relire merci encore ce me fait plaisir
 
Eviradnus
Membre actif
Messages
254
Réactions
40
Fofocoins
321
J'ai aimé (re) lire ton récit.
Parfois l'excitation peut être déclenchée plus par l'imagination lors d'une lecture érotique que par des images qui montrent explicitement l'acte.
 
duss
Membre actif
Messages
751
Réactions
150
Fofocoins
934
Eviradnus a tu déjà penser à te faire sucer la bite par un mec ?
 
Tchoucook
Membre actif
Messages
82
Réactions
26
Age
44
Fofocoins
143
Eviradnus a tu déjà penser à te faire sucer la bite par un mec ?
Coucou serait-il possible que tu lui fasses des messages en privé s’il te plaît ?
On est sur poèmes et écriture et si tu veux une belle discussion avec Eviradnus c est plus intime je pense. Merci
 
duss
Membre actif
Messages
751
Réactions
150
Fofocoins
934
Coucou serait-il possible que tu lui fasses des messages en privé s’il te plaît ?
On est sur poèmes et écriture et si tu veux une belle discussion avec Eviradnus c est plus intime je pense. Merci
Oui pas de soucis
 
Eviradnus
Membre actif
Messages
254
Réactions
40
Fofocoins
321
Coucou serait-il possible que tu lui fasses des messages en privé s’il te plaît ?
On est sur poèmes et écriture et si tu veux une belle discussion avec Eviradnus c est plus intime je pense. Merci
Merci de me défendre en t'interposant. Je te nome "bodyguard" 😃