Agréable réveil - Forum anonyme discussions libres entre adultes : Fofantasmes.fr

Agréable réveil

Jakael
Membre
Messages
9
Réactions
1
Fofocoins
13
Sous l’effet de la chaleur de ce magnifique mois d’aout, Je découvre ce matin là que ma belle Estelle avait sortie ses jambes de sous le drap, découvrant son joli petit sexe épilé.
L’admirant tout en sirotant mon café sur le pas de la porte, je la sens profondément endormie.
De cette scène d’une beauté, d’une sensualité et d’un érotisme déconcertant me vient une idée.
Je pose ma tasse sur le bureau, et vient m’assoir à ses pieds, je me penche vers elle, vers son entre-jambes.
Je glisse ma main le long de sa cuisse, remonte vers son sexe et effleure ses lèvres du bout de mes doigts.
J’effectue quelques mouvements circulaires dessus et avec deux doigts je les écartes. Je l’entend gémir sans pour autant se réveiller.
Je décide de poursuivre, je connais trop bien cette chatte et je veux y fourrer ma langue. Je m’approche d’elle, hume son parfum et pose en douceur le bout de ma langue sur cette partie humide entre ses lèvres ouvertes.
Toujours endormie, ma Estelle écarte les cuisses. Je pose mes mains au plus haut de ces dernières, et de mes deux pouces écarte au maximum ses lèvres. J’embrasse sa chatte lisse, y enfonce ma langue au maximum et lape sa mouille qui prend de l’ampleur.
Estelle gémit à nouveau, semble émerger, me dit que c’est bon, de continuer.
Après quelques minutes de ce traitement je sens ses cuisses se contracter, elle jouit.
Je redresse la tête pour constater qu’elle me sourit, les yeux grands ouverts.
« Bonjour ma chérie. »
« Bonjour mon amour. »
Je me relève, à genoux entre ses jambes, elle remarque la bosse sur mon caleçon. Elle me sourit, le regard pétillant.
« Hum !… J’ai le droit à une grosse bite aussi ? »
Je sors mon sexe tendu, me défais de mon caleçon tout en m’avançant vers elle. Sexe en main, je me masturbe doucement tout en le frottant contre ses seins.
Ma belle se malaxe les seins, prend mon sexe du bout des doigts. Je lui retire des mains, m’avance de plus belle.
Mon gland touche son menton, elle gémit. Je lui demande si c’est ça qu’elle veut, elle me gémit que oui.
Un dernier coup de rein et me voilà sur elle. Elle se redresse, ouvre immédiatement grand la bouche et aspire mon sexe au plus profond qu’elle peut, ses yeux plongés dans les miens.
Ses mains sur sa chatte trempée, mes mains qui caressent ses tempes recouvertent de quelques mèches sauvages, elle me suce avec force et passion. Deux petits filets de bave apparaissants aux commissures de ses lèvres.
C’est quand elle ne tient plus que mon gland entre ses lèvres que je cède enfin, libérant trois puissants jets de spermes en elle.
Je sens qu’elle conserve tout, sa langue et mon sexe baignants dans le liquide visqueux. Je me retire alors. Estelle me sourit, reprenant sa respiration. Bouche ouverte, l’excédent de sperme s’en échappe alors pour venir couler le long de son menton.
Elle finit par avaler le reste quand je lui demande : « Un café ? ».